Inondations

La Haine est le seul cours d'eau qui traverse Maurage. Elle passe à côté de la place communale. La Haine, rivière non navigable, coule d'est en ouest à travers la commune, la divisant en deux portions d'inégales surfaces.

À certains endroits, les encavassions de ses rives et son lit pierreux démontrent que, jadis, son cours fut très rapide. Ce cours a subi de larges rectifications au cours de l'année 1948. En 1954, on a creusé un nouveau lit à la Haine afin d'éviter les inondations si fréquentes à Maurage et ses environs. Autrefois, elle était poissonneuse mais depuis l'apparition des charbonages, les eaux sales provenant de ces derniers y on supprimé toute vie aquatique à cause de la pollution des eaux.

La Haine prend sa source à l'altitude de 179 m sur le territoire d'Anderlues et se jette dans l'Escaut à Condé à l'altitude de 16 m subissant une dénivellation de 153 m sur un parcours de 40 km environ. Son cours total est de 64 km et sa pente kilométrique est de 40Km environ. Son débit moyen normal est de 2400 M³ par seconde mais est réduit à moins de 1 m³ en temps de sécheresse. Sa profondeur est d'environ 80 cm Sa largeur est d'environ 8 m 20. Son parcours sinueux à travers les longues plaines constituant le " thalweg " de sa vallée a été le siège de nombreux débordements donnant naissance à des marécages. Un marais de plus de 50 Ha s'est formé en bordure de son lit. Il fut asséché.

(Talweg signifie littéralement « chemin de la vallée » en allemand. Il est équivalent de l'expression « ligne de collecte des eaux ». Les talwegs sont en grande majorité modelés par l'érosion fluviatile et fréquemment occupés par le réseau hydrographique.)